vmc double flux la reunion

VMC double flux en rénovation : mode d’emploi

Lorsque l’on se lance dans un chantier de rénovation global, les points d’attention sont nombreux. De la réfection des sols en passant par des travaux éventuels sur la structure de votre logement ou encore l’aménagement des pièces, vous avez peut-être beaucoup de projets en tête. Malheureusement, un sujet est souvent négligé : la ventilation. Pourtant, profiter d’une rénovation pour s’intéresser au sujet de la ventilation et installer une VMC double flux peut vous apporter de nombreux atouts, pour améliorer la qualité de l’air intérieur, réduire la présence d’odeurs désagréables ou encore optimiser les consommations énergétiques. Une bonne ventilation naturelle participe au confort des occupants et à la qualité du logement. Comment se lancer ? Avec quelles aides financières ? Voici nos pistes pour vous aider à faire les bons choix de vmc double flux rénovation.


VMC double flux rénovation : le fonctionnement et les équipements à privilégier à La Réunion

Une VMC permet de mieux faire circuler l’air à l’intérieur de votre logement.
Ce système se compose d’un extracteur qui va aspirer l’air dans les pièces les plus humides puis envoyer le flux dans des gaines avant une extraction à l’extérieur. L’intérêt d’une VMC est d’accélérer le renouvellement de l’air dans les pièces qui sont sujettes à l’humidité ou encore aux odeurs. C’est le cas par exemple d’une cuisine, d’une salle de bain, mais également des toilettes ou même d’une buanderie.

Comment faire dans le cadre d’une rénovation de votre logement à La Réunion ?

  • Si vous avez déjà un système de VMC en place, vous pouvez opter pour un remplacement et une optimisation du système. Vous avez notamment la possibilité de passer sur une ventilation double flux hygroréglable pour que celle-ci se gère automatiquement en fonction de l’humidité.
  • Si vous n’avez pas de système déjà en place, vous pouvez le créer intégralement. Attention, le coût nécessaire pour positionner les gaines est alors important. Il faut au préalable vous assurer que vous avez la possibilité technique d’installer une VMC complète (accès aux combles, espace suffisant, etc.).

Un système de VMC à double flux est plus complexe car en complément de l’extraction de l’air, un autre système est présent. Il envoie de l’air neuf puisé à l’extérieur, soufflé dans les bouches d’air. La VMC double flux permet de récupérer la chaleur de l’air extrait pour réchauffer l’air neuf froid, le tout sans échange d’air. On observe uniquement un échange de chaleur. Une solution qui optimise donc la gestion de l’énergie. On retrouve des VMC à double flux « statiques » qui se contentent de

réaliser ce transfert de chaleur entre l’air puisé et l’aire soufflé grâce à un échangeur. Une déclinaison plus performante et économe existe : la VMC double flux thermodynamique. Il s’agit d’un équipement qui combine les atouts d’une VMC double flux statique et ceux d’une pompe à chaleur. La PAC rend les transferts thermiques entre l’air puisé dans le logement et l’air entrant plus efficace : une solution de chauffage en hiver et de climatisation en été, avec un rendement optimisé.

Au sommet de la gamme des VMC double flux, il existe la VMC double flux à haut rendement. Dans ce cas, l’échangeur est très puissant et capte jusqu’à 95 % des calories de l’air extrait pour les transférer à l’air soufflé.

Acheter une VMC double flux en rénovation

Choisir des appareils répondant à une certification est la garantie d’un excellent rendement et d’une consommation électrique mesurée.

Nous vous recommandons de choisir un système de VMC double flux rénovation qui répond à des exigences techniques fortes.

La norme que vous devez surveiller est la certification NF205. Une autre certification existe, encore plus exigeante, baptisée Phi (de l’institut allemand Passivhaus).

L’important est également de compter sur les conseils d’un expert. Vous devez choisir une VMC correctement dimensionnée selon votre logement. Pour vous qui habitez à La Réunion, il est primordial de ne pas choisir une installation surdimensionnée (qui risque d’assécher l’air) ou sous-dimensionnée (qui ne vous apportera pas le confort escompté).

Prix d’une VMC double flux en rénovation

Le prix dépend de la puissance, du mode de fonctionnement et des options (domotique, préchauffage…). Intéressons-nous au prix d’une VMC double flux. Selon la complexité de l’installation, le prix sera plus ou moins élevé. Les prix que nous vous communiquons ci-dessous s’entendent pour l’équipement seulement, hors installation. Nous avons volontairement ajouté le prix d’une VMC conventionnelle pour mieux comparer avec celui d’une VMC double flux.

Type de VMC Prix moyens
VMC simple flux autoréglable Entre 400 et 800 €
VMC simple flux hygroréglable Entre 500 et 1.500 €
VMC double flux statique Entre 500 et 2.500 €
VMC double flux thermodynamique Entre 700 et 3.000 €
VMC double flux haut rendement Entre 700 et 5.000 €

Le prix d’une VMC dépend également directement de la longueur des gaines à installer et du nombre de buses d’extraction d’air et de soufflage de l’air neuf. Plus votre logement est vaste et nécessite des gaines longues, plus le coût sera élevé.

VMC double flux en rénovation : les aides financières disponibles

En rénovation, la pose d’une VMC double flux donne droit à des aides financières, un coup de pouce pour faire baisser le coût total de votre équipement. Vous pouvez notamment utiliser le dispositif Ma Prime Rénov’ pour une ventilation double flux. Vous devez obligatoirement être propriétaire occupant de votre logement achevé depuis plus de deux ans ou être propriétaire bailleur d’un appartement ou d’une maison. Des plafonds de revenus fixés selon la zone de résidence et le nombre d’occupants font varier le montant de la prime.

Soulignons que celle-ci est cumulable avec d’autres aides financières comme le Chèque Energie, l’aide Action logement, les Certificats d’économies d’énergie (CEE) ou encore l’éco-prêt à taux zéro.


Nos guides sur la ventilation naturelle à La Réunion peuvent également vous intéresser :