isolation fenetre la reunion

Isolation thermique de fenêtres à La Réunion

Vos fenêtres participent à la performance énergétique globale de votre logement. Sur l’île de La Réunion, le climat tropical exigeant impose une conception spécifique des bâtiments. Que vous habitiez dans un logement récent ou au contraire ancien, l’implantation de vos ouvrants et la qualité des matériaux utilisés est capitale. Avec des fenêtres disposant d’une bonne isolation thermique, vous pouvez réduire votre besoin en énergie et obtenir rapidement des économies sur votre facture d’électricité et de chauffage. Quelles sont les meilleures solutions d’isolation thermique fenêtre pour l’île de la Réunion ? Voici une présentation des techniques les plus courantes que vous pouvez envisager.


Isolation thermique des fenêtres : vue d’ensemble

Améliorer l’isolation thermique de vos fenêtres est une action de rénovation utile mais qui ne doit pas être la plus prioritaire. En effet, afin d’améliorer votre consommation d’énergie et les performances de votre logement, ce sont avant tout les murs, la toiture et les combles que vous devez cibler. Alors quand se lancer dans le changement de vos ouvertures ? Lorsque les autres éléments que nous venons de lister ont déjà été traités.

Choisir les bonnes fenêtres pour une isolation thermique performante

Un vitrage isolant

Le verre qui compose la fenêtre peut fortement contribuer aux déperditions d’énergie ou à l’inverse à la pénétration de la chaleur dans le logement selon la saison. Un double vitrage constitue un minimum pour disposer d’une bonne isolation thermique et d’une bonne isolation phonique. Nous vous recommandons si vous le pouvez de vous équiper d’un double vitrage à isolation renforcée. Il s’agit d’une solution trois fois plus isolante qu’un double vitrage classique. Un tel niveau de performance est rendu possible grâce à du gaz contenu entre les verres. Le triple vitrage est également très performant avec comme son nom l’indique : trois épaisseurs de verre et deux couches d’air ou de gaz entre elles.

Un cadre de qualité

Le cadre de la fenêtre désigne la partie qui entoure le verre et qui compose les ouvrants. Généralement, quatre matières sont accessibles pour le cadre : du PVC, du bois, de l’aluminium ou un alliage qui associe plusieurs matières comme l’aluminium et le bois. Quel est le matériau le plus performant ? Les caractéristiques techniques tendent à se rapprocher et ne permettent plus réellement de définir une hiérarchie précise.

Ainsi, l’aluminium qui était autrefois peu performant sur le plan thermique possède maintenant des éléments isolants dans le châssis (rupteur de pont thermique), ce qui permet d’éviter la conductivité et le transfert de chaleur. Si vous aimez cette matière, elle peut vous apporter d’excellentes performances thermiques et venir s’intégrer dans votre projet d’éco-rénovation à la Réunion.

Bois, PVC, aluminium : tous les trois garantissent une bonne isolation thermique.
Le bois apporte lui aussi une excellente isolation thermique. Il est considéré par de nombreux professionnels comme le matériau de prédilection, qui assure en complément un rendu esthétique traditionnel, l’idéal si vous occupez un logement à l’architecture créole et que vous souhaitez en préserver le style.

Que penser du PVC dans le cadre d’une rénovation thermique ? Il est lui aussi efficace en plus d’être très léger. Mais son aspect en fait une matière moins originale et plus « classique ».

Des murs bien isolés

Lorsque vous changez des fenêtres et que vous voulez atteindre d’excellentes performances en matière d’isolation thermique, ne négligez pas les déperditions qui peuvent intervenir au niveau de la jonction avec le mur. Les parois qui entourent votre ouverture doivent être bien isolées. Envisagez également de poser une double porte isolante thermique si nécessaire. Poser une fenêtre avec d’excellentes performances sur un mur qui est une véritable passoire thermique n’a aucun intérêt…

Quelques critères pour choisir des bonnes fenêtres pour votre isolation thermique

La perméabilité à l’air (A)

Choisissez des fenêtres avec un coefficient A3 ou A4 (4 étant le meilleur). Une bonne étanchéité à l’air est un critère essentiel pour assurer une bonne isolation thermique au niveau des ouvertures.

L’étanchéité à l’eau (E)

Un classement E9A vous permet d’avoir la certitude que votre fenêtre aura une excellente étanchéité à l’eau. Les chiffres vont de 1 à 9, 9 étant le meilleur. Si la note est suivie de la lettre B il s’agit d’une fenêtre dont l’installation doit être réalisée sous une avancée de toit. L’étanchéité à l’eau n’a été testée que sur la partie inférieure.

La résistance au vent (V)

Enfin, dernier critère important, la résistance à la pression du vent. Elle est notée de 1 à 5 (5 étant le chiffre qui désigne la meilleure résistance) avec également une lettre qui indique la résistance à la déformation de la fenêtre de A à C (C désignant les ouvertures les moins résistantes). Il faut ainsi privilégier une fenêtre notée A5.

Le bon classement pour vos fenêtres à la Réunion

Maintenant que vous connaissez l’importance des critères AEV, vous souhaitez peut-être savoir quelles sont les notes à privilégier ? Selon la catégorie de terrain sur laquelle se trouve votre logement ou encore la hauteur de votre habitation à La Réunion, (maison individuelle ou appartement), un classement correspond.

Recommandations de la norme FD DTU36-5 P3

Norme en zone urbaine
Hauteur bâtiment Indice AEV
Jusqu’à 9m A*3 E*4 V*A2
de 9 à 18m A*3 E*5 V*A2
de 18 à 28 A*3 E*5 V*A3
de 28 à 50m A*3 E*6 V*A3
de 50 à 100m A*3 E*7 V*A4
Norme habitat dispersé
Hauteur bâtiment Indice AEV
Jusqu’à 9m A*3 E*5 V*A3
de 9 à 18m A*3 E*6 V*A4
de 18 à 28 A*3 E*7 V*A4
de 28 à 50m A*3 E*8 V*A5
de 50 à 100m A*3 E*8 V*A5
Norme zone côtière, lacs
Hauteur bâtiment Indice AEV
Jusqu’à 9m A*3 E*8 V*A4
de 9 à 18m A*3 E*8 V*A5
de 18 à 28 A*3 E*8 V*A5
de 28 à 50m A*3 E*8 *AE2200
de 50 à 100m A*3 E*9 V*AE2500
Norme zone industrielle
Hauteur bâtiment Indice AEV
Jusqu’à 9m A*3 E*4 V*A2
de 9 à 18m A*3 E*5 V*A3
de 18 à 28 A*3 E*6 V*A3
de 28 à 50m A*3 E*7 V*A4
de 50 à 100m A*3 E*8 V*A5
Norme rase campagne
Hauteur bâtiment Indice AEV
Jusqu’à 9m A*3 E*7 V*A4
de 9 à 18m A*3 E*8 V*A4
de 18 à 28 A*3 E*8 V*A5
de 28 à 50m A*3 E*8 V*A5
de 50 à 100m A*3 E*9 V*AE2300

Si vous ne souhaitez pas changer intégralement vos fenêtres, vous pouvez avoir recours à un film isolant fenêtre. Ce film thermique, qui peut être transparent, n’apporte toutefois pas les mêmes performances qu’une fenêtre complète. Surtout, positionné sur une fenêtre à simple vitrage, il ne constitue pas une barrière thermique efficace pour éviter le transfert de température à l’intérieur. Attention également aux problèmes d’humidité avec de la condensation qui peut se former sur le verre à cause de la trop forte différence de température qu’apporte le film isolant.

Isolation des murs : les gains en matière de consommation

Economisez jusqu’à 15% d’énergie en isolant vos fenêtres.
Changer les fenêtres pour un ensemble plus performant réduit l’effet de paroi froide. Cela a pour avantage d’améliorer le confort à l’intérieur en limitant les déperditions d’énergie.

Toutefois, cela ne réduit pas les consommations de manière aussi drastique qu’une isolation thermique des murs ou de la toiture. En réalité, le gain de consommation que vous pouvez espérer en vous lançant dans un projet d’isolation thermique des fenêtres est de l’ordre de 10 à 15 %.

Nos guides sur l’isolation thermique peuvent également vous intéresser :