isolation thermique combles reunion

Isolation thermique des combles à La Réunion

Les combles sont inutilisés et n’ont pas de fonction pour votre logement ? Cette zone difficile d’accès n’a pas d’intérêt ? Détrompez-vous. Avec une isolation thermique adaptée, des combles mieux protégés des rayonnements solaires peuvent vous aider à agir sur votre consommation d’énergie. Vous pouvez en parallèle vous convertir à l’énergie solaire, et faire de vos combles isolés des alliés pour un meilleur confort d’été lorsque la chaleur grimpe. Quelles sont les solutions en matière d’isolation thermique des combles à la Réunion ? Voici une présentation des techniques utilisées et leur intérêt.


Isolation thermique des combles en construction et rénovation

La toiture et les murs, à eux deux, représentent 50% des déperditions d’énergie.
Dans le cas d’une construction neuve, toutes les parois d’un logement doivent faire l’objet d’une excellente isolation. Puisque les normes de construction évoluent sans cesse et poussent à des performances énergétiques meilleures, chaque élément doit être soigné. De la toiture aux murs en passant par les fenêtres et les combles, l’isolation thermique doit être performante et obéir à des critères stricts. Mais qu’en est-il en rénovation ?

Pour des raisons de budget mais aussi de contraintes techniques, il n’est pas toujours possible de réaliser une isolation thermique performante de toutes les parois. Alors, pour vous qui souhaitez mener un projet d’éco-rénovation, il vous faut une priorité.

Quelles zones cibler ? En règle générale, c’est la toiture qui concentre le plus de déperditions d’énergie (30 %) devant les déperditions par les murs (environ 20 %). L’isolation de la toiture et des combles apparaît ainsi comme une priorité.Isoler vos portes et vos fenêtres ou encore vous intéresser à la nature du sol est parfois plus simple mais apportera des économies plus résiduelles. Vous comprenez donc pourquoi les combles doivent être votre priorité !

Isolation thermique des combles dans un logement neuf

La règlementation thermique actuelle (RT2020) vise à lutter contre le gaspillage des ressources naturelles, à limiter la pollution et à apporter une meilleure maîtrise des charges pour les occupants d’un logement. L’objectif des normes toujours plus contraignantes est d’aboutir à la construction de bâtiments à énergie positive (qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment) et de maisons passives (qui dépensent très peu d’énergie et recyclent l’énergie produite). Une bonne isolation thermique des combles participe à l’atteinte des objectifs de cette norme RT 2020.

Vous devez choisir des matériaux performants pour l’isolation de vos combles afin de respecter les contraintes de la RT 2020, à savoir :

  • Une consommation de chauffage inférieure à 12 kwhep/m²
  • Une consommation totale d’énergie inférieure à 100 kwh/m²

En comparaison avec l’ancienne référence qui était la RT 2012, la RT 2020 ne chamboule pas totalement le sujet de l’isolation. En effet, une bonne isolation thermique des bâtiments était déjà nécessaire pour atteindre les critères de performance d’un bâtiment basse consommation (BBC).

Mais en visant désormais la création de bâtiments à énergie positive (BEPOS), une bonne isolation thermique doit être associée à une production d’énergie responsable et à une réduction de l’empreinte environnementale. L’objectif de la RT 2020 est de supprimer le gaspillage énergétique et d’apporter une vraie gestion intelligente de la consommation.

Votre isolation des combles doit donc être – idéalement – associée à d’autres solutions : pose d’une VMC, ajout de panneaux solaires pour la climatisation / le chauffage, etc.

Isolation thermique des combles dans un logement ancien (rénovation)

L’installation d’un système de VMC favorisera la ventilation naturelle de votre logement.
Dans le cas d’une rénovation, les contraintes qui pèsent sur vous peuvent être aussi nombreuses que dans le cas d’une construction neuve. En effet, lorsque vous sollicitez une aide au financement pour l’isolation thermique de votre logement, vous pouvez avoir des objectifs chiffrés à atteindre.

Comment faire pour réduire de manière forte votre consommation d’énergie et vous rapprocher des performances d’un bâtiment neuf ? En rénovation, vous n’avez pas le choix : il faut agir avec plusieurs chantiers en parallèle. On parle d’un « bouquet » de travaux. Les combles sont – comme nous l’avons dit précédemment – une priorité. Nous vous recommandons de vous lancer dans une isolation des combles tout en en profitant pour installer un système de ventilation mécanique (VMC) sans négliger les fenêtres et occultations.

Le cas particulier de l’isolation thermique sans combles

Est-il possible d’améliorer l’isolation si vous ne disposez pas de combles dans votre logement ? Oui ! Isoler au niveau du plafond est essentiel si vous ne disposez pas de combles au-dessus. Cela aura pour effet d’éviter de chauffer un espace froid (même de petite taille) situé au-dessus et générateur d’une perte importante de calories.

Tableau de matériaux recommandés pour une isolation thermique des combles à la Réunion

Isolation répartie (que l’on retrouve dans le neuf)
IsolantsBlocs à coller ou panneaux en béton cellulaireCombles habitables
Isolation intérieure ou extérieure
Isolants issus de l’industrie pétrochimiquePanneaux de polystyrène expansé (PSE)Combles habitables (panneaux de toiture)
Polystyrène extrudé (XPS)
Fibres et isolants minérauxRouleaux et panneaux de laines minérales, laine de roche et laine de verreCombles perdus ou aménagés
Isolants biosourcés ou recyclésPanneaux de laine et fibre de boisCombles
Panneaux ou éléments en vrac de ouate de cellulose
Rouleaux ou vrac de laine de mouton
Panneaux de liège expansé
Rouleaux ou panneaux de fibres de textile recyclé

Isolation thermique combles : les bonnes pratiques

A la Réunion, l’intérêt de l’isolation des combles ne concerne pas tant la conservation de la chaleur en hiver mais plutôt la conservation de la fraîcheur en été. Oui, contrairement à ce que vous pensez peut-être, l’isolation n’est pas uniquement là pour faire face aux températures froides.

Une bonne isolation thermique est aussi la solution pour se protéger des grosses chaleurs et bloquer l’air chaud. C’est le principe de l’étanchéité à l’air. Vous pouvez maintenir une température intérieure homogène et agréable tout en économisant l’énergie.

Voici nos conseils pour appliquer de bonnes pratiques et atteindre un niveau de performance élevé pour votre logement à la Réunion.

  • Utilisez une laine au moins semi-rigide pour l’isolation des combles aménageables.
  • Un pare-vapeur continu sur toute la surface des combles est obligatoire dans le neuf, fortement recommandé en rénovation (membrane hygro-régulante).
  • En complément, utilisez un système de ventilation adapté à votre logement pour limiter l’apparition de condensation. Un bâtiment mal ventilé peut mener à l’apparition de moisissures. Surtout, l’absence de ventilation va détériorer la qualité de l’air.
  • Pour vous protéger des fortes chaleurs en été, isoler vos combles avec des isolants à forte résistance thermique. Pensez à les utiliser sur toutes les parois (rampants, faux combles, plafond haut) pour une performance homogène.
  • Lorsque vous isolez, ne négligez pas la sécurité. Nous vous recommandons de protéger votre conduit de cheminée si vous en avez un ou encore les spots encastrés dans votre plafond. L’isolant ne doit pas être proche d’une source de chaleur.
  • Si vous décidez de souffler un isolant dans vos combles, ne négligez pas l’épaisseur. En règle générale, il faut une hauteur de 35 à 40 cm selon la laine choisie. L’épaisseur de l’isolant est parfois un critère impératif à respecter pour solliciter une aide financière. C’est le cas par exemple avec une épaisseur d’au moins 320 mm en laine de roche et 340 mm en ouate de cellulose pour atteindre la résistance thermique de 7 (le minimum pour les planchers de combles perdus afin de solliciter par exemple l’aide MaPrimeRenov à La Réunion).

Isoler vos combles va vous apporter un confort au quotidien et participe également à la valorisation de votre patrimoine. Grâce à une meilleure note sur l’étiquette énergie du DPE, vous disposerez au moment de la revente de votre logement d’un argument supplémentaire. Alors autant mener ces travaux avec rigueur et choisir les meilleurs isolants !

Isolation des combles : les gains en matière de consommation

La toiture – et les combles présents en-dessous – représente le principal point de déperdition d’énergie selon l’ADEME. L’isolation de cette surface vous permet d’envisager jusqu’à 27% d’économies d’énergie.

Les gains effectivement réalisés sur votre facture énergétique finale dépendent énormément de la technique d’isolation des combles utilisée. Mais pas seulement. Cela dépend aussi de la source d’énergie primaire à laquelle vous avez recours. Selon que vous utilisiez l’électricité, le gaz ou même le fioul pour vous chauffer, les économies seront plus importantes.

Ces guides sur l’isolation thermique à la Réunion peuvent également vous intéresser :